Le Magazine de Lorraine des Jardins

Flash info vert : Zoom sur… les teignes

Flash info vert : Zoom sur… les teignes

  • Posté Juil 05, 2016
  • Par
  • Commentaires 0

Après les mouches mineuses du mois dernier, intéressons-nous à d’autres sortes de mineuses appartenant au groupe des Lépidoptères cette fois : les teignes.

Elles réalisent des vols nocturnes et sont bien plus petites que les noctuelles. Au repos, l’adulte a la caractéristique d’avoir les ailes repliées en toit (comme une cicadelle) et les antennes dressées vers l’avant. Les chenilles, plus difficiles à observer car à l’intérieur des tiges, fuient la lumière, sont très mobiles et voraces. Ces foreuses peuvent causer d’importants dégâts en culture. Ainsi, certaines espèces sont classées de quarantaine car létales pour la plante infestée.

Lire la suite :

B29 06-2016

Flash Info Vert :  Zoom sur… les mouches mineuses

Flash Info Vert : Zoom sur… les mouches mineuses

  • Posté Juin 30, 2016
  • Par
  • Commentaires 0

Les mouches mineuses font partie de la famille des diptères. Le stade larvaire est le plus dommageable pour les plantes puisque celui-ci fore les feuilles en creusant des galeries. La qualité commerciale des plantes s’en trouve donc altérée. On retrouve ces attaques sur verveine, dahlia, osteospermum, chrysanthème, tomate, poivron…

Très rarement observés, les adultes sont de petites mouches dont la taille varie de 1,3 à 2,5 mm. Ils sont de couleur jaune et noire. Les adultes de mineuses se nourrissent de sucs végétaux (grâce à des piqûres de nutrition), miellat et nectar de fleur.
On distingue principalement quatre espèces de mouches mineuses en horticulture ornementale appartenant à deux genres, les Liriomyza et les Phytomyza (anciennement Chromatomyia).

Lire la suite : B28 05-2016

Punaises : ravageurs ou auxiliaires ?

Punaises : ravageurs ou auxiliaires ?

  • Posté Avr 27, 2016
  • Par
  • Commentaires 0

Les punaises appartiennent au groupe des Hémiptères comme les cicadelles et les pucerons. Cependant, toutes les punaises ne sont pas bonnes à écraser sous une chaussure. Certaines espèces peuvent même s’avérer être de véritables auxiliaires pour les cultures. Parmi elles, Orius spp., punaise prédatrice de thrips (Frankliniella occidentalis de préférence) et amatrice de pollen. Elle consomme tous les stades de thrips mais aussi d’autres insectes à corps mou et parfois même leurs propres larves. Complémentaire aux acariens prédateurs, elle peut cependant en consommer quelques-uns.
Les adultes peuvent être observés dans les fleurs tandis que les larves sont plutôt situées dans le feuillage. La densité de population dépend de la disponibilité en alimentation et des conditions climatiques (température optimale de 25°C et longueur du jour). En effet, Orius entre en diapause hivernale sous forme d’adulte femelle et reprend son cycle vers la mi-avril, période idéale pour lutter contre les ravageurs.

punaises

Ce bulletin a été rédigé par AREXHOR Grand Est grâce au soutien financier de l’Agence de l’eau Rhin-Meuse.
AREXHOR Grand Est 28 Rue du Chêne, 88700 ROVILLE AUX CHENES.
Station : 03-29-65-18-55. Portable Emeline NOTTE : 06-23-04-03-85.

Flash Info Vert : Zoom sur… l’alternariose

Flash Info Vert : Zoom sur… l’alternariose

  • Posté Avr 27, 2016
  • Par
  • Commentaires 0

L’Alternaria est un champignon ayant un très grand nombre de plantes hôtes et concerne tous les secteurs d’activité du végétal à usage : alimentaire, fourrager, industriel ou ornemental (plantes horticoles et de pépinière). Il peut aussi être responsable de pathologies humaines comme les cutanées ou respiratoires et l’asthme.

Lire la suite

Ne ramassons pas les oisillons tombés du nid !

Ne ramassons pas les oisillons tombés du nid !

  • Posté Mar 08, 2016
  • Par
  • Commentaires 0

chouette

Tout au long du printemps et de l’été, il n’est pas rare qu’un oisillon un peu trop téméraire tombe du nid. S’il est tentant de venir en aide à ces petits êtres sans défense, la LPO nous rappelle qu’il est fortement déconseillé d’y toucher, sauf dans quelques cas rares. Le point sur la conduite à tenir pour protéger les oiseaux de nos campagnes.

Lire la suite

Nos bonnes résolutions au jardin

Nos bonnes résolutions au jardin

COCINELLESi nous sommes tous conscients de la nécessité de changer nos habitudes pour protéger l’environnement, il n’est pas toujours aisé de savoir quels gestes adopter au quotidien. Voici un petit récapitulatif des bonnes résolutions à prendre au jardin sans plus attendre…

Si nous sommes tous conscients de la nécessité de changer nos habitudes pour protéger l’environnement, il n’est pas toujours aisé de savoir quels gestes adopter au quotidien. Voici un petit récapitulatif des bonnes résolutions à prendre au jardin sans plus attendre…

Lire la suite

Lexique écologique

Lexique écologique

LIN2

Ce petit « lexique écologique » ne prétend pas être exhaustif mais seulement apporter quelques précisions sur des termes que nous rencontrons fréquemment sans pouvoir leur donner un sens exact. Classé alphabétiquement, il nous permettra de découvrir, entre autres, que certains mots ont bien été galvaudés !

Lire la suite